Pour faciliter la gestion séparée des activités socio-culturelles (ASC) et  du fonctionnement, il est plus simple d'avoir des comptes bancaires séparés pour ces deux budgets.

Souvent, les CE ont également des comptes sur livret pour placer la trésorerie, généralement plus généreuse sur le budget de fonctionnement que des ASC. Là aussi, il sera préférable d'avoir des comptes sur livret séparés. 

Celà vous fera donc au minimum 2 comptes, et plus souvent 4. 

Le trésorier veillera à connaître et éventuellement redéfinir les règles de signatures sur chacun des comptes : Qui a la signature ? Faut-il une double signature ? A partir de quel montant ?

Qui a les moyens de paiement : le chéquier, une carte bancaire ?

Veillez à faire des règles applicables : s'il n'y a qu'un signataire qui est souvent en déplacement, il y aura des difficultés pratiques à payer les factures. Et on aboutit alors à laisser un chéquier pré-signé dans un coffre, ou pire dans un simple tiroir.

 

Il faut sensibiliser les utilisateurs (chéquiers, CB) à la nécessité d'avoir systématiquement un justificatif et de le fournir rapidement à la personne qui tient ses comptes.

Enfin, évidemment, les relevés de comptes seront classés et feront l'objet d'un rapprochement bancaire (voir article spécifique sur ce sujet à venir).

Voyons maintenant comment paramétrer les comptes bancaires dans le logiciel et rentrer les soldes d'ouverture.